Menu

ESPACE XR

Parcours iX (PM)

Jeudi 30 mai - 16:00
Retour à la programmation 2019

ESPACE XR

Parcours iX (PM)


L'Espace XR présente quatre oeuvres:

COMBATscience Augmented

Installation AR (par Ruth Schnell)

Dans l’installation AR COMBATscience Augmented, l’histoire du chimiste allemand Fritz Haber (1868–1934) et de sa femme Clara Immerwahr (1870–1915), aussi une docteure en chimie, sert de toile de fond de laquelle évoluent de différents scénarios, abordant des questions sur le rôle de la science entre l’éthique de la recherche et les études de faisabilité.
M. Haber et Mme Immerwahr avaient des mentalités opposées: lors de la Première Guerre mondiale, M. Haber utilise ses connaissances en tant que chef concepteur du gaz de combat allemand; la pacifiste Mme Immerwahr se suicide à suite de la première attaque au gaz. Le spectateur navigue entre des stations présentant l’histoire avec le casque sans fil de réalité mixte Hololens. Des scénarios holographiques numériques se déroulent au milieu de l’environnement réel.

Diver

Installation VR (par Martin Kusch)

« Diver » est une installation interactive qui exploite le potentiel spectaculaire de la réalité virtuelle. Muni d’un casque VR sur la tête, le visiteur fait l’expérience d’un saut périlleux, effectué à partir d’un tremplin de plongeon olympique, vu de l’intérieur. Il se retrouve ainsi plongé au cœur de cette expérience extrême: un saut acrobatique en chute libre, interrompu par une entrée fracassante dans l’eau. Invité à se mouvoir dans l’espace de l’installation, Il verra une prouesse sportive réelle se transformer en un dédale de « sculptures vidéos » surréelles. En explorant et questionnant la nature solitaire du casque de réalité virtuelle, « Diver » propose une expérience esthétique et kinesthésique hors du commun.

Swarming Lounge

Installation AR (par kondition pluriel)

Créée par kondition pluriel, « Swarming Lounge » est une installation-performance de réalité mixte. À leur arrivée, les visiteurs sont priés d’utiliser un smartphone pour interagir avec l’œuvre. Ils sont invités à déambuler dans l’espace de l’installation et à y découvrir des danseurs/performeurs, pendant que des personnages virtuels apparaissent sur leurs portables. Danseurs et personnages virtuels s’associeront pour générer la trame narrative de la pièce, inter-mixant intimité et étrangeté, réel et virtuel. « Swarming Lounge » aborde les relations affectives engendrées par la stratification des états de présence des réalités mixtes et questionne notre dépendance aux écrans. Un parcours où la présence des êtres virtuels persiste, quitte à rivaliser avec celle des humains.

tx-reverse 360°

Installation VR (par Virgil Widrich et Martin Reinhart)

"tx-reverse 360°" Un espace-temps qui traverse le cinéma. Que se trouve-t-il derrière l’écran de cinéma? Il n’est pas surprenant que les scènes de cinéma souvent utilisées dans les films d’horreur nous irritent et nous perturbent en nous rappelant – nous les spectateurs immobiles cachés confortablement dans la noirceur – notre position douteuse. Et si les forces de l’imagination illimitée traversaient la toile et pénétraient dans notre réalité? Et si l’auditorium disparaissait, et avec lui, les lois familières du cinéma? D’une façon jamais vue auparavant, "tx-reverse" démontre cette collision de la réalité et du cinéma, et entraîne les spectateurs dans un vortex dans lequel l’ordre familier de l’espace et du temps semble être suspendu.

Artistes

Ruth Schnell

×

Ruth Schnell est une artiste médiatique et commissaire d'expositions. Elle travaille avec des outils assistés par ordinateurs depuis le milieu des années 80. Sa recherche artistique examine la perception d’images/son/langue reliés aux différents concepts de la réalité. Son corpus d’oeuvres, qui comprend des projections dynamiques, des environnements interactifs et des installations lumineuses, explore en outre la nature de la perception humaine et la relation entre la perception et le corps. Son oeuvre a été largement acclamée et exposée internationalement. En 1995, elle a représenté l’Autriche au 46e Biennale di Venezia. Depuis 2010, elle est la directrice du département des arts numériques à l’Université des arts appliqués de Vienne.

Site web

Martin Kusch

×

Martin Kusch a étudié l’histoire de l’art, la philosophie et la peinture à Berlin, et les arts médiatiques avec Peter Weibel à l’Université des arts appliqués de Vienne, où il enseigne aussi depuis 1997. Fondateur et codirecteur artistique du groupe de performances médiatiques kondition pluriel, il s’intéresse particulièrement aux processus de transformation des médias électroniques dans les contextes performatifs, et à la manière que les technologies numériques influencent notre perception du corps et de l’espace. Ses oeuvres ont été présentées à de nombreux festivals et institutions, tels que: Ars Electronica (Linz), ISEA (Nagoya, Helsinki et Essen), Zentrum für Kunst und Medientechnologie – ZKM (Karlsruhe), Transmediale (Berlin), CYNETart (Dresde), Experimental Performing Arts Centre – EMPAC (Troy), Le Centre des arts d'Enghien les bains (Enghien), Mois Multi (Ville de Québec) et le Museumsquartier Wien (Vienne).

Site web

Virgil Widrich

×

Scénariste, réalisateur, artiste multimédia et professeur d’Art & Science à l'Université des arts appliqués de Vienne. Son court métrage Copy Shop a été nommé pour un Oscar. Au total, ses oeuvres ont remporté plus de 130 prix internationaux. Virgil Widrich est impliqué dans une variété de rôles en tant que gestionnaire de projet, conceptionniste, concepteur d’exposition, ou directeur artistique dans la création de scénarios, courts et longs métrages, installations, expositions et musées entiers, ainsi que dans des projets de recherche internationaux.

Site web