LA CONQUÊTE DU RÉEL

LA CINQUIÈME ÉDITION DU SYMPOSIUM iX
SUR LES EXPÉRIENCES IMMERSIVES S’ENGAGE
DANS « LA CONQUÊTE du RÉEL »
DU 29 MAI AU 2 JUIN 2018

Rassemblement annuel international des grands noms de l’immersion, le Symposium iX (sur l’eXpérience Immersive*) a été créé par la Société des arts technologiques (SAT)en 2014, comme une plateforme de discussion, d’échange et de création sur les technologies immersives (dômes, réalité virtuelle, réalité augmentée, etc.). Les artistes, chercheurs, développeurs, producteurs et passionnés du monde entier sont invités à y partager leurs savoirs sur le sujet pendant cinq jours à la SAT à travers un programme composé de conférences, d'ateliers, de démonstrations, de spectacles dans la Satosphèreet d’œuvres hybrides à découvrir dans le Parcours iX. L’édition 2018 a pour thème La conquête du Réel et se déroulera du 29 mai au 2 juin 2018 à la SAT.

À propos de la "conquête du réel"
La réalité dans laquelle nous vivons est appelée à changer : nos écrans d’ordinateurs à 360°, nos villes en réalité augmentée, des lunettes de réalité virtuelle dans les hôpitaux feront partie du quotidien.
Du côté de l’industrie, nous assistons à une véritable course de ces plateformes qui développent et nous proposent ces réalités alternatives. Ajoutons à cela les avancées en augmentation sensorielle, intelligence artificielle, informatique immersive, infonuagique qui, ensemble, transforment radicalement le monde que nous avons connu.
La « réalité », dans tous les sens du terme gagne en profondeur et en complexité, élargit l’horizon spatio-temporel, bouscule nos visions du monde et nos habitudes. La frontière entre le réel et le virtuel est de plus en plus floue, les mondes habitables se multiplient et notre perception s’étoffe.
Cette nouvelle réalité, multiple, nous voulons la comprendre, l’expérimenter, savoir comment elle va changer nos habitudes, mais aussi la créer.
C’est ce que la 5e édition du symposium iX vous propose en abordant le thème de La conquête du Réel, du 29 mai au 2 juin 2018 à la Société des arts technologiques.

Voir l'horaire préliminaire.
Voir tout les détails des thèmes de l'édition 2018.

- PREMIERS CONFÉRENCIERS ANNONCÉS -

NORA BATESON (Stockholm)

Nora Bateson est une réalisatrice, autrice et enseignante maintes fois récompensées. Elle est également la fondatrice du International Bateson Institute (Stockholm) qui vise, par ses recherches à repenser les fondements de la science, dans l’esprit du généticien William Bateson, son grand-père et de l’anthropologue et psychologue Gregory Bateson, son père. Son travail tente de répondre à la question : « Comment pouvons-nous améliorer notre perception de la complexité qui nous entoure et ainsi notre interaction avec le monde? »

Voir son site web

EAMES DEMETRIOS (Los Angeles)

Eames Demetrios est le créateur de Kcymaerxthaere, un mystérieux univers parallèle coexistant avec le nôtre à découvrir à différents lieux de la planète. Il est également directeur du Eames Office, l’archive du couple de designer légendaire Charles & Ray Eames, ses grands-parents. Créateur des premières installations multimédia, le duo est notamment à l’origine du documentaire Power of tens qui nous fait voyager dans les échelles, thématique reprise dans les expositions de Demetrios.

voir son site web

MARK PESCE (Sydney)

Mark est inventeur, écrivain, entrepreneur, éducateur et animateur télé. En 1994, Mark a co-inventé VRML, une interface 3D pour le World Wide Web. Il est l’auteur de six livres, incluant VRML: Browsing and Building Cyberspace et The Playful World: How Technology is Transforming Our Imagination, dans lequel des jouets tels que Furby et la console PlayStation de Sony sont utilisés pour explorer notre futur interactif.

Voir son site web

TAMIKO THIEL (Munich/Seattle)

Artiste de renommée internationale, Tamiko Thiel a créé de nombreuses œuvres pionnières basées sur le langage VRML qui sont conservées dans de nombreuses collections de musées et sont encore exposées 20 ans plus tard. Elle a été designer principale de la Connection Machine, un super ordinateur d’intelligence artificielle conçu par Danny Hillis, maintenant dans la collection du MoMA à New York. À iX, elle se penchera les liens entre sa pratique artistique et l’intelligence artificielle. Elle présentera également dans le Parcours iX, Gardens of the Anthropocene, une installation de réalité augmentée imaginant le futur proche du biome de Montréal.

Voir son site web

DIANE GROMALA (Vancouver)

Diane Gromala est reconnue pour utiliser la réalité virtuelle contre les douleurs chroniques, affection par laquelle elle est également touchée. Artiste, chercheure, commissaire et critique culturelle, son travail est à la pointe des recherches en biomedia. À iX, elle ouvrira la deuxième journée thématique sur le concept de présence dans le métavers, cet amalgame de mondes virtuels au sein desquels nous sommes désormais invités à séjourner.

Voir son LinkedIn

PETER WEIBEL (Karlsruhe)

Artiste et leader historique de la culture numérique, Peter Weibel est aujourd’hui à la tête du ZKM, un des plus importants centres d’arts médiatiques et technologiques au monde. Bien qu’impliqué dans de nombreux projets de commissariat et de direction artistique, Peter Weibel n’a jamais interrompu sa pratique artistique. À iX, il présentera en ouverture l’œuvre Time Machine, une expérience d’immersion dans les données massives créée en collaboration avec Martin Kusch et Ruth Schnell.

Voir sa pageweb

KENT BYE (Portland)

Créateur du podcast maintenant célèbre Voices of VR, Kent Bye a interviewé plus de 750 pionniers de la Réalité virtuelle. Cherchant à montrer l’effet de la RV sur le corps, il travaille actuellement à la publication d’un livre qui répond à la question clôturant toutes ses entrevues : « Quel est l’ultime potentiel de la RV ? »

Voir son linkedIn

TANJA AITAMURTO (Paolo Alto)

Chercheuse à l’université de Stanford, Tanja Aitamurto s’intéresse à la manière dont la technologie peut améliorer le système politique. Récemment, elle s’est servie d’un dispositif immersif pour mettre en évidence les rapports de pouvoir entre hommes et femmes dans les milieux de travail !

Voir son site

MASAKI FUJIHATA (Tokyo)

Figure majeure de l’art numérique Masaki Fujihata travaille depuis plus de 40 ans avec les « nouvelles » technologies. Ses recherches mêlent GPS, vidéo et plus récemment réalité augmentée, pour nous faire faire des allers-retours entre l’espace-temps vécu et l’espace-temps perçu.

Voir son site web

CHRISTIANE PAUL (New York)

Professeure de la School of Media Studies, The New School, commissaire associée du département Art Numérique du Whitney Museum of American Art, Christiane Paul est directrice et commissaire en chef au Sheila C. Johnson Design Center. Elle est notamment l’autrice d’un grand classique de l’art numérique, Digital Art, plusieurs fois réédité.

Voir son site web

ULF LANGHEINRICH(Dresde)

Un des grands maîtres des performances immersives, Ulf Langheinrich est notamment à l’origine du célèbre duo Granular-Synthesis. Musicien, peintre et photographe, ses projets solos créent des espaces magiques jouant sur la perception qui amènent les spectateurs dans un état de méditation profonde.

Voir son site web





TOUS LES DÉTAILS DE LA PROGRAMMATION BIENTÔT DÉVOILÉS ...